2012-2014, France : Le Second Souffle de Laurène


Pour la première fois en France, en 2012, plus de 5000 transplantations ont été réalisées. Un record historique qui vaut d'être signalé même s'il reste bien en deçà des besoins réels. Parmi les receveurs, une poignée de patients ont l'incroyable opportunité de bénéficier d'une «greffe multiple». C'est le cas de Laurène, 27 ans, qui a subi trois transplantations en un an et demi. Depuis quelques semaines, c'est le troisième cœur qui bat dans la poitrine de la jeune femme. Cet organe, particulièrement symbolique pour Laurène et pour les patients en général, représente la transmission de la vie. Nous avons suivi cette étudiante parisienne, son entourage et les équipes médicales pendant près d'un an. De son hospitalisation à son lent retour à la vie.





Laurène est hospitalisée d’urgence en novembre 2012. Pour la deuxième fois son cœur lâche. Elle doit être opérée d’urgence.




Après plus de deux mois d’attente et d'incertitudes dans le service de soins intensifs de l'hôpital Bichat, Laurène apprend qu'elle aura un nouveau cœur. Elle va être opérée. Appelée au milieu de la nuit, sa famille est venue la soutenir et passer quelques instants avec elle avant qu’elle n'entre au bloc. Tous savent que le taux d'échec de la greffe cardiaque est de 25%.